Les étapes d'une transformation digitale réussie

La transformation digitale à Madagascar, on en parle, mais savons-nous réellement jusqu’où cela touche une organisation ? Il n’est pas forcément évident de passer de documents physiques à une digitalisation complète, ni même d’adapter les process à être entièrement digital. C’est pourquoi, nous estimons qu’il est intéressant, voire indispensable d’en parler dans cet article.

Les points clés d’une transformation digitale

Avant de se lancer dans un projet de digitalisation, une entreprise doit passer par au moins quatre étapes primordiales. Bien sûr, ces étapes peuvent varier d’une entité à une autre, mais d’une manière générale, ces points constituent une bonne base pour démarrer.

D’abord, situez votre niveau de digitalisation actuel et cadrez vos besoins. Cette première étape est très importante, car elle est le fondement du processus même de digitalisation. 

À ce stade, quelques questions doivent être répondues, notamment :

  • Qu’est-ce qui a été fait ?

  • Qu’est-ce qui est à faire ?

  • Comment procéder ?

La seconde étape reprend cette dernière question. Dès que vous savez où en est votre niveau de numérisation et par conséquent, ce qu’il reste à faire, vous aurez à mettre en place une stratégie pour concrétiser votre transformation digitale. Le Business Analyst joue un rôle prédominant dans cette phase de votre migration. Chargé de cadrer les besoins de l’entreprise et de définir les démarches à suivre pour mettre en place le projet, le Business Analyst devient le centre des actions. Ce dernier traduira à l’équipe de développeurs ou aux autres ressources concernées les fonctionnalités nécessaires pour matérialiser vos besoins. 

Une fois le projet mis sur pied, il est important de sécuriser la transformation. C’est là que la cybersécurité entre en jeu. 

Enfin, n’oubliez pas que l’humain reste au centre d’une organisation. Gérer toute une équipe dans un contexte de digitalisation n’est pas toujours évident. D’une part, apprivoiser et maîtriser les outils informatiques n’est pas chose aisée pour tout un chacun. D’autre part, l’organisation en rapport avec ces outils est différente d’une organisation traditionnelle. Ainsi, pour arriver à gérer tout cela, les entreprises digitalisées doivent adopter l’agilité.

Soyez votre propre usine de transformation digitale

Lorsqu’une entreprise choisit de muter vers la digitalisation, deux choix se présentent à elle :

  • Soit elle recourt à une entreprise de services numériques

  • Soit elle forme ses collaborateurs

Le recours à une entreprise de services numériques (ESN) est la manière la plus simple d’entamer sa transformation digitale. Dotée de business analystes, d’équipes de développeurs, de testeurs, d’administrateurs réseaux et bien d’autres compétences, une ESN prend en charge toutes les étapes de la numérisation d’une entreprise. Cependant, il faut bien choisir l’ESN à qui confier ses projets. Celle qui sera capable de traduire vos besoins d’une manière concrète sera celle qui aura le maximum d’expériences en accompagnement d’entreprises. Privilégiez les ESN avec une dizaine d’années d’expériences, au moins. Ces types d’entreprises ont plus d’aisance à cadrer les besoins de leurs clients, mais sont également plus à même à proposer les “best to use”.

L’autre alternative pour une entreprise est de procéder elle-même à sa transformation digitale. “De quelle manière ?” diriez-vous. Tout simplement en investissant dans la montée en compétence de leurs collaborateurs. Aujourd’hui, les ressources ayant du potentiel n’attendent qu’un coup de pouce pour prouver leur savoir-faire dans les métiers du digital. Et cela revient à être plus intéressant de former les ressources déjà existantes.

Dans tous les cas, quel que soit le secteur d’activité d’une entreprise, la digitalisation ne sera plus une option, mais une évidence à Madagascar. À chacune de définir les démarches qu’elle veut suivre.

Les grands enjeux de l’Intelligence Artificielle dans l’e-commerce